Samedi 8 juin à 18h00 : invitation conférence sur l’océan au Château Valmer

L’ASSCV se fait le relais de cette invitation conférence.

A l’occasion de la journée mondiale de l’Océan samedi 08 juin, l’hôtel Château de Valmer et l’association Speromare s’engagent pour la préservation des richesses et de la protection de la diversité des éco-systèmes sous-marins.

Samedi 8 Juin à 18h00 au Château de Valmer avec conférence suivie d’un apéritif, en présence de Estelle LEFEBURE, co-Fondatrice de l’association SPEROMARE

Hôtel Château de Valmer

81, boulevard de Gigaro

83420 La Croix Valmer

https://my.weezevent.com/chateau-de-valmer-x-speromare

PLU de la Croix Valmer, point au mois d’Avril 2024

Révision du Plan Local d’Urbanisme

A retenir : L’enquête publique relative au Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune est prévue Fin Septembre 2024.

Intérêt de participer à cette enquête : toujours repoussée depuis sa prescription en octobre 2011, cette révision apporte des modifications majeures dues notamment aux impératifs environnementaux des lois « ELAN » et « CLIMAT & RESILIENCE ».

Nous sommes grandement attachés à la préservation de notre environnement, force est de constater le fort impact sur les règles de constructibilité pour certains propriétaires. Incidence évitant la spéculation immobilière qui constitue une pression permanente sur la sauvegarde de nos sites.

Rappel succinct : SCoT

La modification N° 1 du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) qui définit les règles d’équilibre général à respecter dans les 12 communes de la Communauté des Communes du Golfe de Saint-Tropez a été approuvée le 21 Juin 2023.

(L’enquête publique concernant le SCoT a eu lieu le 15 Mars 2023. La commune de La Croix Valmer a approuvé ce document).

Bien qu’il fasse l’objet de recours, le SCoT est en vigueur. Sa prochaine révision est prévue en 2026.

La révision du SCoT répercute nécessairement les nouvelles dispositions de :

– La loi « ELAN » portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique a été promulguée en Novembre 2018. – La loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 dite « Climat & Résilience » qui pose le principe d’un objectif zéro artificialisation nette (ZAN) aux termes duquel la consommation de nouveaux espaces fonciers devra être divisée par deux d’ici 2031 avant de cesser totalement à l’horizon 2050 (articles 191 et 194 de la loi Climat & Résilience).

L’échelle des plans présentés lors de l’enquête publique ne permettait pas d’apprécier pleinement les répercussions à venir pour notre commune. Très obligeamment l’enquêteur a laissé accès aux personnes qui le désiraient à des plans plus explicites sur son ordinateur.

Apparaissait alors très clairement une nouvelle sectorisation :

  • l’objectif Zéro Artificialisation Nette (ZAN) consistant à ne pas urbaniser entre 2021 et 2031 plus de 50% des espaces consommés entre 2011 et 2021 ;
  • le renouvellement du cœur de village, objectif majeur de la municipalité dans ce PLU avec 250 logements nouveaux. L’impact du cœur de village au regard de l’objectif de réduire de 50% les surfaces précédemment construites entre 2011 et 2021 est modéré puisque cette zone est déjà urbanisée ;
  • l’extension à l’entrée nord de la zone artisanale du Gourbenet avec 90 logements ;
  • la constructibilité de terrains situés en zone agricole à l’entrée Sud du village classé en UCf pour accueillir 80 logements ;
  • la distinction entre les zones dites « Déjà Urbanisées » où la constructibilité est limitée à la démolition-reconstruction à l’identique (Zone UF) et les zones UC en continuité avec celles du centre-ville, moins impactées (Les parcelles, voire lots de lotissement tel que LA VALLEE en zone UF, non encore bâtis, perdent leur droit à construire) ;
  • le relèvement de la limite des « Espaces Proches du Rivage » (EPR) qui passe au-dessus des grands lotissements tels que Les Rochers Blancs et LA VALLEE et juste sous le centre-ville. Cette limite peut être interprétée comme celle des espaces vues depuis la mer. Ce relèvement vise à mieux préserver le patrimoine « identitaire » de la commune (Cette modification de la limite EPR concerne de la même façon les autres communes littorales) ;
  • les Espaces Littoraux Sensibles (ELS) à l’intérieur des EPR, classés en UCa et UCv (respectivement 15% et 8% d’emprise au sol avec des espaces verts en pleine terre de 70% et 85%) ;
  • une recherche exhaustive de nouveaux espaces susceptibles d’être classés en Espaces Boisés Classés (EBC) pour compenser le déclassement de celui de PARDIGON.

Planning

Ce projet de la révision du PLU a été présenté en réunion publique le 24 Janvier et le 7 Février 2024.

Les slides de cette présentation sont en PJ. Ils apporteront à ceux qui n’ont pu être présents aux réunions publiques une idée de la consistance du nouveau PLU dont la mise en application est à intervenir fin d’année 2024 ou début 2025.

Enfin, lors du conseil municipal du 22 Mars 2024, Monsieur GEVAUDAN responsable du bureau d’études MAP ARCHITECTURE a présenté les dernières modifications apportées suite aux observations formulées par la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Var) reçues le 13 Février dernier et à la mise au point du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable).

Ces modifications porteraient en particulier sur la suppression des constructions à l’entrée Sud du centre-ville prévues sur des terrains agricoles, l’emplacement du prochain cimetière.

Les Interrogations

L’augmentation de la circulation et du besoin d’emplacements de stationnement public en lien avec la création de 400 nouveaux logements n’est pas évoquée, ce qui ne peut manquer de nous interroger au vu des difficultés déjà constatées. Il est prévu cependant dans les contraintes des réalisations centre-ville des parkings en lien avec les logements.

Que se passera-t-il si la limite des 50% d’espaces à consommer est atteinte rapidement, il y aura-t-il un gel des projets de construction ultérieurs ?

A ce stade des informations recueillies, nous ne disposons pas de la rédaction précise des textes réglementant précisément les obligations à respecter selon chacune des zones qui constituent le règlement d’urbanisme. Ce règlement détermine les droits et devoirs de chacun. Il est donc indispensable d’en connaître la teneur avant l’enquête publique.

Conclusion

Le millefeuille des lois nouvelles en vigueur, les abréviations innombrables OAP, ENAF, PADD, SRADDET…rendent difficiles une bonne compréhension de ce sujet, et le résumé, ci-dessus, est très imparfait. Notre but est d’attirer votre attention.

N’hésitez pas à relayer cette information auprès de vos voisins ou connaissances et tout particulièrement auprès des résidents qui maitrisent difficilement le français notamment lorsque ce n’est pas leur langue maternelle.

La date de l’enquête publique prévue en septembre 2024 vous sera communiquée dès connaissance de celle-ci.

A de nombreuses reprises, le présentateur, Monsieur GEVAUDAN, Monsieur le Maire ou ses adjoints ont rappelé que les orientations de cette révision du PLU sont dictées par les lois ou par le SCoT qui s’applique aux 12 communes du Golfe de Saint-Tropez.

Très récemment, le 8 Avril précisément, la Cour des Comptes Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a publié une enquête très intéressante relative à l’aménagement du littoral et aux enjeux environnementaux en Méditerranée, dont l’introduction est la suivante :

« Marqué par la concentration des populations et des activités économiques, le littoral régional est exposé à des vulnérabilités que le changement climatique va intensifier. Pourtant, la politique littorale régionale reste peu lisible, partagée entre ambitions économiques et écologiques. La prédominance de l’approche économique tend à montrer que face à des risques bien identifiés les réponses restent en-deçà des enjeux »

Le Var Matin du Golfe de Saint-Tropez du 11 Avril relate la polémique déclenchée par ce rapport « On n’a pas attendu le GIEC ! » dit François de CANSON « Avec Renaud MUSELIER on n’a jamais fait autant pour l’environnement ».

Un autre article publié le 8 Avril fait état d’une polémique entre le Maire de GRIMAUD, Alain BENEDETTO, et celui de Sainte-Maxime, Vincent MORISSE, à propos d’un arrêté municipal limitant à 26 T, le tonnage des camions sur la commune de Grimaud, ce qui reporterait le trafic sur Sainte-Maxime.

Effectivement la desserte de La Croix Valmer, dans le cadre de l’augmentation prévisible de la population à laquelle la révision du PLU souhaite apporter une réponse (Enjeux 1 à 5 de la présentation), voire le risque de submersion qui concernerait le carrefour de la Foux dans le futur, est un exemple concret susceptible d’alimenter la polémique ci-dessus.

La révision du Plan Local d’Urbanisme de La Croix Valmer s’inscrit dans ce contexte.

Texte écrit par Jean-Louis DARNIS

« Nettoyons le Sud » samedi 13 avril à partir de 9h

Chères adhérentes, chers adhérents,

L’ASSCV relaie une grande opération de nettoyage intitulée « Nettoyons le Sud », initiée par le Département. La commune de La Croix Valmer y participe et sollicite les associations pour faire de cette journée un moment placé sous le signe de l’ENVIRONNEMENT mais surtout du partage et de convivialité.

Nous vous donnons rendez vous le samedi 13 avril à 9h00  au Forum Constantin, armé de vos baskets et d’une bonne dose de motivation.

Avant de partir à la chasse aux déchets, nous prendrons le temps d’un café et d’une collation. Alors on se dit au 13 avril !!!!!!!

Pour tous renseignements, contactez Jennifer en mairie au 04 94 55 13 13.

Vœux et informations 2024

Chères adhérentes, chers adhérents,

Trouvez ci-joint la traditionnelle lettre de vœux de l’association.

Vous la recevrez parallèlement par courrier avec les bulletins d’adhésions 2024 ainsi que les reçus fiscaux 2023.

Vous trouverez sur le site de l’association (asscv.com), dans la rubrique «Actions en cours», les deux derniers comptes rendus des réunions publiques concernant le PLU (Plan local d’urbanisme) et la lutte contre les nuisances des hélicoptères.

Amicalement
Stéphanie MECHIN

Voeux 2024 et décès de Michel Blaise

Chères adhérentes, chers adhérents,

En ce début d’année, nous souhaitions vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de joie et de bonheur pour 2024. Que cette nouvelle année voit l’avancement de nos engagements écologiques et de défense de notre territoire.

La photo jointe a été préparée par notre Président, Michel Blaise et c’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons son décès survenu le 6 janvier.
Homme de cœur et d’engagement, il s’est occupé de l’ASSCV et des causes environnementales jusqu’à la fin avec une expertise éclairée, une combativité et un engagement sans faille.

Ses obsèques seront célébrées le mercredi 17 janvier à 14h en l’église de La Croix Valmer.

Bien amicalement
Monique ALLENBACH
Vice-Présidente de l’ASSCV

Rendez-vous mardi à 21h10 sur France 2 !

L’ASSCV se fait le relais de France Nature Environnement pour la grande soirée sur l’océan demain soir à 21h10 sur France 2.

Nous avons la joie de vous donner rendez-vous pour une grande soirée d’action et de mobilisation en faveur de l’océan !L’année dernière, l’émission « Aux Arbres citoyens » nous a permis de collecter plus de 2 millions d’euros pour les forêts françaises !Grâce à la générosité des Françaises, près de 40 projets concret sont pu voir le jour partout en France et continueront de grandir dans les années à venir. France Télévisions nous renouvelle sa confiance pour une deuxième opération spéciale, mardi 28 novembre à 21h10 sur France 2. Cette année, c’est pour l’océan que nous nous mobilisons !Léa Salamé et Hugo Clément, entourés de scientifiques et de nombreuses personnalités, vous emmèneront à la découvertes de ses pouvoirs insoupçonnés. Nous comptons sur vous pour être au rendez-vous ! 

POURQUOI L’OCÉAN ?

L’océan couvre plus de 70% de la surface de la Terre et joue un rôle majeur dans la régulation du climat. Alors que l’année 2023 est d’ores et déjà la plus chaude jamais enregistrée, les océans et la biodiversité qu’ils abritent subissent de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique (hausse des températures, acidification…). À ces effets viennent s’ajouter les impacts directs de certaines activités humaines : pollution plastique, rejets toxiques, surpêche…Face à cela, scientifiques et associations se mobilisent depuis de nombreuses années pour préserver la biodiversité et les écosystèmes marins. Cette émission est l’occasion de leur montrer qu’ils ne sont pas seuls : nous sommes des millions à vouloir agir pour la santé de l’océan !

Comptes-rendus de l’Assemblée générale et de la réunion publique du 27/07/23

Chères adhérentes, chers adhérents, chers amis,

Trouvez ci-joint les comptes-rendus de l’Assemblée générale et de la réunion publique du 27 juillet 2023 ainsi que les présentations.

Vous souhaitant bonne lecture.

Michel BLAISE
Président

Rappel : Assemblée générale et réunion d’information ce soir à 16h30 à la salle Voli

Madame, Monsieur, chers Amis,
« La qualité de l’environnement est le plus bel investissement qu’une Commune responsable doit promouvoir.
Elle conditionne la qualité de la vie et prépare les générations futures ».
Depuis maintenant 70 années (1953), l’Association pour la Sauvegarde des Sites de la Croix Valmer œuvre pour la prise en compte et l’application de cette politique.
• L’Assemblée Générale Ordinaire, se tiendra à 16 h 30 salle Voli

Son ordre du jour comportera une partie « statutaire » :
-Le rapport moral du Président comportant les informations les plus récentes
-Le rapport financier du Trésorier
-Le renouvellement ou le remplacement des administrateurs sortants
-Les questions diverses.

• La Réunion publique d’Information se tiendra à 18 h salle Voli

Pour cette réunion nous avons retenu le territoire de Pardigon avec comme thématiques :
– La raison de ces travaux de défrichement en masse sur Pardigon ?
– Les opérations d’aménagement qui seront faites sur ce territoire et le phasage
– Comment ce territoire sera-t-il protégé contre les incendies ?
– Il existe sur ce territoire une station d’épuration des eaux usées. Comment peut- on utiliser cet équipement pour répondre à la sécheresse ?
Pour éclairer le public sur toutes ces questions nous souhaitons mettre en place une table ronde avec des acteurs de ces thématiques : Conservatoire du littoral, PNPC, Commune (le Maire) et pour la station de traitement des eaux usées l’ancien directeur.

Nous comptons sur votre présence.

A très bientôt le plaisir de vous retrouver.
Le Président
Michel BLAISE

François Rémond reçoit la médaille d’honneur de la Ville de La Croix Valmer

C’est à l’occasion de ses vœux à la population, le 3 janvier 2023 à la salle Voli, que Monsieur le Maire de la Croix Valmer a célébré l’engagement environnemental et le dévouement associatif de notre président d’honneur, François Rémond, en lui remettant la médaille d’honneur de la Ville.

Lors de son discours, Monsieur le Maire a remercié François Rémond et a salué un « citoyen engagé », « reconnu pour ses prises de paroles pertinentes et toujours justes », « une vigie infatigable ».

Après avoir présenté le parcours de François Rémond, d’origine lyonnaise et qui suite à des études de droits, a travaillé à des postes de direction à la Médicale de France et à la banque Bred, Monsieur le Maire a évoqué certains des projets et combats notoires portés par François Rémond comme le sauvetage du Cap Lardier contre un projet d’urbanisation et de port, l’achat de la propriété Schneider par le Conservatoire du Littoral, le vallon Valmer ou encore le classement de Pardigon en Espace Naturel Remarquable.

Et de rappeler enfin que si, pendant longtemps, les prises de position de François Rémond n’ont pas fait l’unanimité, avec le recul, cet environnement préservé est aujourd’hui un capital touristique. « Un joli retournement de situation que François Rémond peut savourer à 97 ans ».

François Rémond a donc eu la reconnaissance par la Commune de son engagement dans la protection des sites et a reçu avec émotion la médaille d’honneur de la Ville.

L’ASSCV se doit également de remercier François Rémond pour le travail accompli au sein de l’association à la fois en tant qu’administrateur depuis 1960 et président de 1993 à 1998. Son engagement comme représentant de l’association dans différentes structures : Communes, Golfe de St Tropez et Département a toujours été reconnu comme positif tant dans les débats que dans les propositions d’actions. Des thématiques initiées par François Rémond il y a plusieurs années sont aujourd’hui d’actualité !

Le président
Michel Blaise

Photos Andrea Iberti, service communication de la Ville de La Croix-Valmer

Film Michel Blaise, Président de l’ASSCV