Cap Lardier : 1976-1987 vers un rachat par le Conservatoire du littoral

8 septembre 1976 : Le Président de l’Association pour la Sauvegarde des Sites de La Croix Valmer présente au Préfet un recours gracieux tendant au retrait pur et simple de l’Arrêté du 13 juillet. Il lui en est accusé réception, en précisant que cet Arrêté autorisait la modification du lotissement approuvé le 16 Juin 1969.

25 Novembre 1976 :   le Préfet rejette le Recours Gracieux.

Février 1977 : L’Association, appuyée par l’Union Régionale pour la sauvegarde de la Vie et de la Nature, présente deux recours devant le Tribunal Administratif de Nice :

  • un recours contentieux demandant l’annulation de l’arrêté préfectoral
  • un recours en sursis à exécuter.

11 Mai 1977 : Le Tribunal Administratif de Nice accorde le sursis à exécuter. La SCI Cap Mimosa et le Ministre de l’Equipement se pourvoient devant le Conseil d’Etat qui rejettera ce pourvoi le 19 Mai 1979.

8 Mai 1978 : La SCI Cap Mimosa présente une nouvelle demande de lotissement qui est rejetée par le Préfet. A la suite de ce rejet, les actionnaires de la SCI Cap Mimosa abandonnent le projet sans attendre la décision du Conseil d’Etat ni le jugement au fond du Tribunal Administratif de Nice. Ils se tournent vers le Conservatoire du Littoral pour lui céder les terrains.

30 Octobre 1978: Le Conseil Municipal de La Croix Valmer se déclare à l’unanimité favorable à l’achat des terrains par le Conservatoire. Il demande que soient rétrocédées à la Commune les parcelles 951, 960, 977, 1.224 et 976 partiel pour y aménager des équipements publics collectifs, dont un parking.

NOTE : le Conservatoire ne procédera jamais à cette rétrocession et, faute d’une aire d’accueil, les véhicules des visiteurs du Conservatoire resteront en déshérence sur la voirie de la Commune et des lotissements voisins.

 29 Décembre 1978 : Achat par le Conservatoire du Littoral de 113 Ha.

 1979 : Achat par le Conservatoire de 82 Ha complémentaires.

 1987 : Achat par le Conservatoire de 40 Ha complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *